Danseuse #4

Ses cheveux étaient une pelote de laine plus grosse encore que sa tête blanche et pourtant jamais lors de ses petits pas de petit rat de l’opéra, elle ne fut déséquilibrée. C’était sans doute grâce aux aiguilles à tricoter.

danseuse 4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s